Passy - N°150 - Décembre/Janvier 2019

Brèves

Des capteurs à particules fines construits par des étudiants

ATMO Auvergne-Rhône-Alpes (l’organisme chargé de surveiller la qualité de l’air sur le secteur) s’est encordée avec le lycée du Mont-Blanc René Dayve. Objectif : construire 30 capteurs à particules fines. 70 lycéens s’attelleront à la tâche dans le cadre de leur cours de technologie. Les capteurs devraient être terminés en début d’année puis installés – en concertation avec les responsables d’ATMO – en des lieux stratégiques du secteur, secteur fréquemment confronté à des épisodes de pollution aux particules fines, particulièrement en saison hivernale.

 

Gros chantier avenue de la Plaine

D’importants travaux de requalification ont démarré cet automne avenue de la Plaine. Le secteur concerné va du carrefour de l’Aérodrome au carrefour de l’Abbaye. En point de mire : le renouvellement du réseau d’alimentation en eau potable, à mettre en séparatif avec les eaux usées. La voirie sera intégralement reprise. Sont également prévus la réfection du pont franchissant l’Arve et la création d’une voie verte (itinéraire cyclable). Ces opérations engendreront d’importantes modifications de la circulation dans le périmètre, l’avenue de la Plaine devant être fermée sur l’intégralité ou sur certaines parties de son tracé. Le trafic devrait être particulièrement perturbé à partir de janvier, ce qui inquiète les habitants mais surtout les commerçants situés dans la zone du chantier. Mieux vaut donc vous renseigner si vous devez vous rendre dans ce secteur.

 

Un nouveau parking pour favoriser le covoiturage

Une nouvelle zone de stationnement (70 places) a été aménagée au niveau de l’accès 21 de l’autoroute A 40, un peu après le pont de l’Arve. La réalisation (en phase terminale, à l’heure où nous bouclons ces lignes) a été menée en tandem par la commune de Passy et la société ATMB afin de favoriser le covoiturage et ainsi contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air. Le parking de 3 000 m2 dispose d’une aire d’attente de 50 m2 et d’une zone d’arrêt-minute de cinq places de parking, destinées à la prise en charge des covoitureurs. Coût de l’opération : 400 000 €, répartis à part égale entre les deux partenaires.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous