Chamonix - N°110 - Avril/Mai 2013

Que va devenir l’observatoire du Mont-Blanc ?

 

Qui occupera à l’avenir les locaux du petit observatoire du Mont-Blanc ? Légué initialement par Joseph Vallot à la communauté scientifique, le bâtiment est, de fil en aiguille, passé dans le giron du CNRS puis de l’Etat. L’Etat qui, aujourd’hui, souhaite renflouer ses caisses en vendant une partie de son patrimoine. Et l’observatoire du Mont-Blanc fait partie du lot. Mise à prix : 200 000 €.

Installé dans les lieux depuis 2000, le Centre de recherches sur les écosystèmes d’altitude (CREA) craint  de perdre son camp de base et les salariés risquent donc de se retrouver très prochainement sans locaux pour leurs activités de recherche et d’éducation à l’environnement. Depuis plus d’un an, le CREA se mobilise (pétition, page Facebook, appel aux médias, etc.) afin d’éviter que l’observatoire tombe dans le domaine privé et perde son héritage scientifique.

La commune de Chamonix s’est bel et bien portée candidate à une acquisition (en demandant une «ristourne» sur le prix affiché par l’Etat) mais elle n’est pas la seule. L’association A Chacun son Everest, elle aussi, a des vues sur les petits locaux voisins et est prête à débourser la somme demandée... Dilemme. «Je ne veux pas rentrer dans la polémique CREA - Christine Janin, indique le maire Eric Fournier. Mais nous souhaitons que ce secteur qui a une dimension patrimoniale incontestable reste dans le public – soit Etat, soit commune. L’idéal aurait été qu’il reste dans l’escarcelle de l’Etat et que nous poursuivions – comme nous le faisons depuis des années – l’entretien des lieux. A défaut, nous pourrions le transférer dans le patrimoine communal mais dans des conditions allégées. J’ai été choqué qu’un bien donné par Joseph Vallot soit proposé à la revente, et que la commune soit traitée comme un vulgaire acquéreur immobilier.» Le premier magistrat a d’ailleurs fait part de ses observations aux ministres de tutelle concernés (Recherche et Budget).

Photo Mairie de Chamonix Mont-Blanc/Karine Payot

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous