Chamonix - N°150 - Décembre/Janvier 2019

Retour aux sources pour l’Hôtel Couttet

Voilà trente ans que les projets de rénovation ou de reconversion (voir repères) se sont succédé pour donner une nouvelle vie à l’Hôtel Couttet, établissement hôtelier emblématique de l’âge d’or de l’alpinisme, construit au milieu du XIXe siècle. La renaissance prend aujourd’hui tournure avec l’entrée en piste de Paris Inn. Le groupe hôtelier, qui gère une trentaine d’hôtels haut de gamme, notamment dans la région parisienne, a été choisi par la municipalité pour piloter la cure de jouvence du Couttet. Paris Inn obtient ainsi pour 50 ans, après requalification des bâtiments existants, la gestion de ce nouvel établissement hôtelier de cinquante chambres. L’investissement a été évalué à 28 M€. Le nouveau « Grand Hôtel Couttet » (nom imposé par les instances municipales) conservera les trois bâtiments historiques (Hôtel Couttet, Petit et Moyen Couttet) dans leur enveloppe. Outre ces importants aspects patrimoniaux et hôteliers (quatrième établissement 5 étoiles de la vallée), l’opération générera également des revenus conséquents pour la commune. Une recette d’environ 300 000 euros par an de redevance est ainsi programmée à partir de la cinqième année, sans oublier qu’au terme du contrat de concession, le bien reviendra dans l’escarcelle communale.

Photo © blogdechristineachamonix.fr


Repères

Après un siècle d’existence, l’Hôtel Couttet a été transformé en préventorium après la Seconde Guerre mondiale, avant de devenir un centre de vacances dans les années 70. Compte tenu de l’enjeu patrimonial du site (parc et bâtiments), la commune s’est portée acquéreuse du bien en 1990. S’il a, un moment, été envisagé d’y aménager des immeubles (habitat permanent), les coûts d’opération ne permettaient pas de réaliser des logements à prix abordable. Le projet a donc été abandonné. L’orientation vers une rénovation hôtelière haut de gamme s’est concrétisée en 2015/2016 avec le lancement, en décembre 2017, d’une procédure d’appel à candidature pour réhabiliter l’ensemble des bâtiments. Il s’agit là du troisième et dernier volet de restauration du secteur du Couttet après la reconfiguration du parc en 2012/2013 et la transformation de la maison de la Tournette (ancien domicile de Maurice Herzog) en « Maison des artistes » en 2016. Une maison qui est aujourd’hui confrontée à des problèmes financiers et qui a fermé ses portes à l’issue de la saison estivale. Va-t-elle les rouvrir ? A l’heure où nous bouclons ces lignes, le flou restait de mise.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous