Loisirs - N°161 - Octobre/Novembre 2021

Un automne tout sauf monotone

Pour peu que la situation sanitaire ne se dégrade pas, les prochaines semaines automnales devraient proposer un plein panier de plaisirs variés (contrairement à l’année dernière). Avec, au menu, des « rattrapages » (pour les spectacles et concerts annulés au printemps) et quelques événements « remodelés », mais dans l’ensemble les vacanciers de la Toussaint devraient trouver de quoi agrémenter leur séjour. En attendant le retour des flocons et la réouverture des stations.

 

Fondation Gianadda : en attendant Dubuffet

Plus que quelques semaines de patience et la Fondation Gianadda, située à Martigny (Valais), accueillera la très attendue rétrospective Dubuffet. L’exposition, en collaboration avec le Centre Georges-Pompidou, propose une relecture du travail du grand défenseur de « l’Art Brut ». Bien que l’artiste ait, paradoxalement, refusé la culture dominante, les écoles, les courants et les techniques enseignées, son œuvre occupe une place majeure dans le paysage artistique de la seconde moitié du xxe siècle. Son travail polymorphe couvre pas moins de six décennies ! Aussi, pour rendre compte de tous les aspects de sa création (riche de plus de 10 000 œuvres répertoriées), la rétrospective proposée à Martigny s’articulera autour de temps forts, faisant alterner chefs-d’œuvre de sa peinture et ensembles majeurs de travaux sur papier (dessins et gouaches), présentés selon un déroulement chronologique. À découvrir du 3 décembre 2021 au 12 juin 2022, tous les jours de 10h à 18h. En attendant, il vous reste jusqu’au 21 novembre pour aller découvrir le travail de l’impressionniste Gustave Caillebotte mais aussi l’exposition consacrée au Valais (un siècle vu par les médias). 

 

Également :

  • Résidence de création et exposition, à la Maison forte de Hautetour, à Saint-Gervais. Du 21 novembre au 22 février, Hélène Bellenger fera découvrir ses œuvres, élaborées avec des échantillons des glaciers du massif du Mont-Blanc, collecte des traces d’un patrimoine naturel fragile. 
  • Exposition sur le Christ-Roi au musée montagnard des Houches. Jusqu’en mai prochain. 
  • « Visages de guides », à la Maison de village d’Argentière. Organisée dans le cadre du bicentenaire de la Compagnie des guides de Chamonix, l’exposition est à (re)voir jusqu’au 26 novembre.

 

A table !

Megève, la plus gastronomique des stations de montagne, accueillera la 4e édition de « Toquicimes », du 22 au 25 octobre. Cette année encore, le village se transformera en véritable temple de la cuisine pour héberger les plus grands noms de la gastronomie française, des producteurs et artisans locaux, des personnalités de l’univers du goût, des apprentis et des professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. Toquicimes invite les passionnés de cuisine et les néophytes à dévoiler leurs talents lors de délicieux concours, à encourager les chefs lors de défis savoureux, à mettre la main à la pâte lors de master-class et ateliers, à rencontrer des chefs prestigieux lors de séances de dédicaces, à contempler une envoûtante exposition photographique culinaire ou encore, à donner de la voix lors de conférences gourmandes. Sans oublier un rendez-vous des plus attendus : le concours de la « meilleure fondue de Megève ». Le nom du grand vainqueur 2021 sera dévoilé lors de la finale, programmée le 24 octobre.

 

Clap 20e pour « Le Grand Bivouac »

Comme en 2020, le festival se dédoublera, avec une édition « physique », en salles (du 18 au 24 octobre) et une autre intégralement numérique programmée sur un mois ou presque (du 2 octobre au 1er novembre) à Albertville. Ce qui permet à tout un chacun de concocter le programme qui lui plaît et ainsi de visionner un maximum de films, agrémentés d’entretiens avec les réalisateurs. La programmation intégrale est à découvrir sur le site www.grandbivouac.com. Le rendez-vous albertvillois proposera, comme à l’accoutumée, de nombreuses rencontres et débats,  avec une place particulière accordée aux « femmes afghanes », actualité oblige. Parmi les temps forts on retiendra également la projection pour la première fois sur grand écran du film Voyage sans retour, de Micheline Rambaud. Ce documentaire, qui date de 1959, a été numérisé par la cinémathèque de Gap. Il retrace l’expédition épique de 12 femmes et 40 porteuses, en 1959, au Cho Oyu (8 201 m). La séance se déroulera en présence de la réalisatrice, aujourd’hui âgée de 94 ans !

 

66e édition du Critérium de la Première Neige

Ne manquez pas LE rendez-vous ski de ce début d’hiver ! Le Critérium de la Première Neige, organisé par le Club des sports de Val d’Isère, tiendra en haleine tous les amoureux de la glisse, du 11 au 19 décembre prochains. Une 66e édition qui s’annonce tonitruante, tous les aficionados ayant été privés de « spectacle » l’année dernière, la plupart des compétitions se déroulant à huis clos. Gageons que l’ambiance devrait être toute autre en 2021 !

 

Mais aussi : 

  • Trail de Noël aux Saisies, le 12 décembre
  • Coupe du monde de biathlon au Grand-Bornand, du 13 au 19 décembre

 

20 bougies pour « Les petits asticots »

Voilà déjà deux décennies que les enfants et les familles découvrent pendant les vacances de Toussaint les dernières pépites du spectacle vivant pour le jeune public, en itinérance dans dix communes au Pays du Mont-Blanc. Cette année, les rendez-vous sont pris du 23 au 29 octobre, avec en point de mire une programmation éclectique mélangeant les disciplines et les esthétiques.

Cette 20e édition fera la part belle à la musique, au cirque, au théâtre, à la marionnette avec des compagnies venues de tous horizons. Attention, pour des raisons administratives et techniques, il y a deux billetteries séparées entre les spectacles organisés dans la Communauté de communes du Pays du Mont-Blanc (Combloux, Les Contamines, Passy, Praz-Sur-Arly, Saint-Gervais et Sallanches) et dans la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (Chamonix, Les Houches et Vallorcine). Dans certains cas vous devez donc prévoir deux achats différents. Programme détaillé sur le site du festival ou Facebook.

 

Mais aussi :

  • « Les Petits Princes de l’Automne », à Megève, durant les deux semaines de vacances de Toussaint. Un cocktail pétillant d’animations et d’activités programmées spécialement à l’attention des plus jeunes (ateliers sur bois, maquillage, créations artistiques…). Gratuit. Sauf les Ateliers créatifs : 5 €, en vente à Megève Tourisme, la veille pour le lendemain.
  • « La dernière carte », cette pièce présentée au Parvis des Fiz à Passy par la Cie du Corbeau met en scène Agathe. Poussée par une mélancolie passagère, elle se retrouve sur un pont la nuit, face au vide… Un inconnu, Pierre, arrête son geste et cherche à comprendre. Il lui propose de jouer à un jeu de cartes. Agathe oublie sa mélancolie et s’amuse beaucoup, elle sera chargée à son tour d’une mission bien particulière. La fin est inattendue et porteuse d’espoir. Le 30 octobre, à 20h30. 
  • Théâtre : « C’est pourtant simple ». Marion Game en vedette dans cette histoire d’une famille ordinaire embourbée dans des situations extraordinaires. Jeudi 11 novembre, à Passy, au Parvis des Fiz, à 20h30.

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
A la suite de l’accident de ski (collision) dont a été victime son épouse, Jean-Louis Mazert, lance un appel à témoignages à travers nos colonnes.

Boutique
7.50 € N°161
Octobre/Novembre 2021

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous